Load balancing (répartition de charge)


Au delà du choix d’un serveur il y a les fonctionnalités, la puissance et les différentes options qui vont éviter de voir se produire la pire crainte du webmaster c’est à dire l’erreur 500. Vous verrez comment le load balancing peut s’avérer très utile si vous avez un très gros trafic sur votre site internet.

Load balancing : un site toujours accessible

Équilibrer la charge de votre réseau est un point très important à étudier si votre trafic est conséquent. On ne saurait que trop insisté sur le fait qu’une réponse lente d’un site web a pour conséquence la perte de chiffre d’affaires.

 

La répartition de charge se fait bien entendu automatiquement, il faut au préalable configurer votre serveur dédié, cloud pour tirer profit du load balancing. Sachez que certains hébergeurs proposent cette technique dans leurs offres de serveurs managés. A ce moment-là, vous n’avez pas besoin de connaissance en programmation de serveur Linux ou autres.

 

Fonctionnement de la répartition de charge serveur web

Inutile de vous faire une thèse, vous allez comprendre très rapidement le principe, une explication qui tient en 2 lignes !

 

Votre site internet utilise un serveur, lorsque celui-ci est surchargé on procède à une répartition de charge sur une autre machine.

 

Pour info, OVH propose son IP Load Balancing (voir ici)  configurable en moins de 5 minutes. Nous les citons car leur infographie est très parlante.

 

load balancing

crédit photo ovh.com

 

 


Load balancing (répartition de charge)
51 vote


A voir également


Laisser un message - ATTENTION 300 caractères minimum !

Vérification anti-spam, veuillez entrez la reponse dans le champs prévu SVP